Centenaire de l’armistice du 11 novembre 1918

Accueil >Manifestations municipales>Centenaire de l’armistice du 11 novembre 1918
Centenaire de l'armistice du 11 novembre 1918

L’année 2018 marque le centenaire de la signature de l’armistice de 1918, la fin des combats de la Première Guerre mondiale, et surtout la fin d’une tragédie humaine sans limite. À cette occasion, la municipalité a voulu participer pleinement à cette commémoration - en collaboration avec le comité FNACA, Châteauneuf Histoire et Patrimoine, le Son des Vents, la MJC - et célébrer solennellement cet anniversaire, mais surtout célébrer la paix et rendre hommage à toutes celles et ceux qui se sont battus pour notre liberté afin de regarder l’avenir avec optimisme.

JPEG - 60.9 ko
Lecture devant le monument aux morts

Le Maire Frédéric VASSY a lu le message du Président de la République, puis Élie Bard, président du comité FNACA de Châteauneuf a évoqué la fresque qui a été peinte récemment sur le mur de la « Maison du tourisme et du patrimoine ». Pour la réaliser, l’entreprise Ducaroy de Lyon s’est inspiré de l’œuvre la plus connue d’Eugène Delacroix "La liberté guidant le peuple", un tableau que cet artiste a peint en 1830.

Après les discours, c’est un bel hommage qui a été rendu aux 94 Châteauneuvois qui ont perdu la vie au cours de ces terribles années de guerre, et dont les noms sont gravés sur notre monument aux morts. Pour symboliser cette tragédie humaine dans notre village qui comptait alors seulement 1800 habitants, 94 de nos jeunes concitoyens ont accepté de les représenter en portant un masque et en répondant, chacun à leur tour, « Mort pour la France » à chaque nom de combattant cité.

JPEG - 23.7 ko
94 jeunes châteauneuvois


Le cortège a ensuite rejoint la salle des fêtes où la cérémonie s’est poursuivie en présence du maire de Niederrieden, Michael Buchler, invité pour l’occasion. Niederrieden est ce petit village en Bavière avec lequel Châteauneuf est jumelé depuis 1992. Monsieur Buchler était accompagné du président des anciens combattants, Georg Herz, et du président du comité de jumelage, Hans Maffenbeier. L’orchestre Le Son des Vents, la chorale des enfants du centre d’animation musicale et le groupe Les Gars des Chants ont assuré la partie musicale en interprétant des musiques et des chansons sur le thème de la « Grande Guerre ».

JPEG - 25.7 ko
Orchestre du Son des Vents et chorale du centre d’animation musicale

L’après-midi, en prolongement de la cérémonie du matin, un nombreux public s’est rendu à la salle des fêtes où l’on pouvait voir une exposition sur le conflit, et des dessins réalisés sur le thème de la paix par les élèves des classes de CM2 de Mme Lafoi et CM1-CM2 de Monsieur Perrochet. Des diaporamas riches en photos et documents, présentés par l’association Châteauneuf Histoire et Patrimoine, nous ont permis d’en savoir plus sur notre village lorsque la guerre a éclaté : 470 Châteauneuvois mobilisés ; le premier à mourir au combat, cinq jours seulement après son arrivée au corps ; ou bien encore ces cinq compatriotes âgés de 32 à 34 ans, morts le même jour lors du même combat ; mais également sur tous ces Châteauneuvois qui ont combattu durant ces terribles années. Le conseil municipal des jeunes a participé à ce devoir de mémoire en lisant des correspondances écrites du front par un soldat châteauneuvois à ses parents.

JPEG - 48.8 ko
Les élèves de CM2
JPEG - 48 ko
Lecture par le CMJ des correspondances écrites au front par un soldat châteauneuvois

Cette journée du souvenir s’est terminée avec le film « Putain de guerre » de Jacques Tardi, une évocation en bande dessinée du premier conflit mondial. Alternant documentaire et bandes dessinées, ce film exprime remarquablement la guerre des tranchées. À la fin, les photos des « Gueules cassées » sont insoutenables et nous rappellent les désastres humains de cette tragédie.